Bibliothèque numérique

Firmin ou le Jouet de la fortune

lun, 01/07/2019 - 14:34
  • Informations
  • Titre Firmin ou le Jouet de la fortune Histoire d’un jeune émigré Édition critique sous la direction d’Olivier Ritz
  • Sujet Littérature française Révolution française Édition critique Roman Dix-huitième siècle Histoire du livre
  • Description Table des matières



      À propos de cette édition

      Préface
          Joseph Rosny et le monde des lettres
          Résumé
          Le roman : structure, personnages, registres
          La Révolution française
          Postérité

       Première partie

       Seconde partie

       Bibliographie
          Édition originale
          Deux autres romans de Joseph Rosny
          Études

     
    Consulter le livre en ligne (ouvrir l’ePub dans votre navigateur)

    Télécharger le livre numérique (format ePub)


    Vous pouvez lire ce livre numérique (format ePub) sur une liseuse, une tablette ou un ordinateur. Sur les appareils Apple, vous pouvez utiliser le logiciel pré-installé iBooks. Sur les ordinateurs utilisant un autre système d'exploitation (Windows, Linux), vous pouvez utiliser le logiciel gratuit Calibre, téléchargeable au lien suivant : https://calibre-ebook.com/download. Sur les tablettes et smartphones Android, vous pouvez utiliser le logiciel gratuit FBReader, téléchargeable depuis Google Play.

    Vous pouvez lire cet ePub sur tous types de liseuses électroniques, sauf sur les liseuses Kindle qui ne supportent que le format Mobi.

  • Créateur Rosny, Joseph (1771-1814)
  • Source Édition originale du Gallica :
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74658b Établissement du texte sur Wikisource : https://fr.wikisource.org/wiki/Firmin_ou_le_Jouet_de_la_fortune Édition critique sur la plateforme collaborative d’édition critique Planète : https://pcec.app.univ-paris-diderot.fr/browser/5
  • Éditeur Université Paris Diderot
  • Date 2019 (mise en ligne de l’édition critique) 1798 (édition originale)
  • Contributeur Olivier Ritz (Sous la direction de) Manon Armengaud Carla Chevillard Margaux Coratte Élise Frénois Elisa Helm Carole Landa Anastasia Lobbé Marie Meyer-Vacherand Lise Ripoche
  • Droits
    Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0).
  • Relation L’Anecdote du jour ou Histoire de ma détention dans la prison de ***
  • Format Livre numérique au format ePub
  • Langue Français
  • Type « Publications du centre Jacques-Seebacher »
  • Identifiant 9782744202025 (ISBN/EAN) 10.25665/upd-bibnum-seebacher0004/2019 (DOI)
  • Couverture [aucun texte]
firmin.epub

L’Anecdote du jour ou Histoire de ma détention dans la prison de ***

lun, 01/07/2019 - 13:49
  • Informations
  • Titre L’Anecdote du jour ou Histoire de ma détention dans la prison de ***
  • Sujet Joseph Rosny (1771-1814) France – 1795-1799 (Directoire) Littérature Autobiographie Roman Jalousie Procès
  • Description Résumé
    Récit à la première personne d’une affaire judiciaire à Paris dans le contexte du Directoire : le narrateur est accusé d’avoir séduit une femme et d’avoir frappé le mari de celle-ci. Il s’en défend en donnant sa version des faits et en racontant ses procès puis son emprisonnement.

    Notice
    Joseph Rosny (1771-1814) est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, la plupart publiés sous le Directoire et le Consulat (1795-1804). Si la variété générique de sa production permet de le qualifier de polygraphe, plusieurs traits saillants caractérisent son œuvre. À partir de 1802, il écrit de plus en plus d’ouvrages d’érudition, à Autun d’abord, puis quelques années plus tard à Valenciennes. Avant cette date, à Paris, il fait la peinture des mœurs de son temps en mobilisant les procédés littéraires à la mode, que ce soit en écrivant des romans, des pièces de théâtre, des essais ou des recueils d’observations. Jouant volontiers de brouillages entre la fiction et la réalité, il s’inspire de sa propre vie et des lieux qu’il fréquente. Il mêle également le sérieux et le sarcasme. Sur le terrain politique, il prend soin de dénoncer autant la Terreur que les royalistes, comme le veulent alors les autorités. En matière de mœurs, il met les ridicules en évidence, n’hésitant pas à pratiquer l’autodérision, notamment lorsqu’il s’intéresse au monde des lettres et de la librairie. Dans les années 1795-1802, la carrière littéraire de Joseph Rosny est complémentaire de sa carrière administrative : il cherche le succès pour renforcer ses positions à l’intérieur de l’administration ou solliciter des protections nouvelles, pratiquant et défendant une écriture de service, comme l’a montré l’historien Jean-Luc Chappey. Cependant, Joseph Rosny n’a jamais occupé longtemps la même charge et ses ouvrages suggèrent qu’il a aussi cherché à vivre de son écriture dans des moments où ses autres sources de revenus étaient insuffisantes.

    L’Anecdote du jour est annoncée par le Journal typographique du 12 brumaire an VII (2 novembre 1798). Trois mois plus tôt, Joseph Rosny a publié Firmin ou le Jouet de la fortune, un roman racontant les aventures d’un jeune homme qui traverse la Révolution. Les variations autobiographiques de Firmin compliquent le récit développé dans Joseph et Caroline (1796-1797). De la même manière, alors que la Révolution était présentée de manière univoque – réduite à la « Terreur » – dans Les Infortunes de la Galetierre pendant le régime décemviral (1796), elle prend des aspects variés et parfois contradictoires dans le roman de 1798. Les dernières pages de Firmin comportent une liste des « Ouvrages du même auteur » où apparaît L’Anecdote du jour ou Histoire de ma détention à la prison de ***. La deuxième partie du titre peut induire en erreur : le précédent des Infortunes de la Galetierre et les récits d’emprisonnement que l’on trouve dans Firmin font penser à un texte politique. De la part d’un auteur en quête de reconnaissance comme Joseph Rosny, on s’attend à lire le récit d’un emprisonnement qui en ferait une victime exemplaire de la tyrannie – que ce soit celle de la « Terreur » ou de celle de l’Ancien Régime – dans une vogue littéraire remontant aux Lumières et renouvelée par la littérature thermidorienne, notamment avec les Mémoires d’un détenu d’Honoré Riouffe (1795). Or il n’en est rien. La détention racontée dans ce texte est bien une anecdote : un petit fait en marge des événements importants, qui intéresse d’abord pour son pittoresque et son piquant. Elle est d’ailleurs retardée dans un récit qui insiste plutôt sur les causes de l’emprisonnement et sur les tentatives pour y échapper que sur le court séjour en prison lui-même.

    Le narrateur du récit principal de l’Anecdote du jour est accusé d’avoir « possédé une jolie femme, et d’avoir battu le mari » (p. 5-6). Il détaille les conditions de sa rencontre avec cette femme, se défend d’avoir eu autre chose que de l’amitié pour elle et se présente comme la victime de la jalousie injustifiée d’un mari violent. Il fait le récit d’un premier procès puis d’un second, en appel. Le petit volume qu’il tire de cette aventure garde une fonction judiciaire : à défaut d’échapper à sa peine (dix jours d’emprisonnement et cent livres d’amende), l’accusé gagne l’opinion à sa cause. Ce bénéfice symbolique s’ajoute au bénéfice financier qu’il espère tirer de la vente de sa brochure, si l’on en croit l’avertissement plaisant qui précède le récit. L’auteur prétend en effet avoir suivi les conseils suivants :

    Quant à l’amende, il faut qu’elle soit payée par le public qui a assisté à ton jugement. Ton affaire est plaisante, singulière, elle porte un caractère d’originalité qui peut intéresser les deux sexes. Couche-la par écrit, mets-y un titre bien piquant, fais colporter la brochure au palais Égalité, dans tous les carrefours, places et rues de la capitale, que partout on entende des voix aigües et glapissantes crier à tue-tête : Voilà la petite Anecdote du jour, ou la grande Histoire de ma détention. On voudra savoir ce que c’est. Les curieux s’empresseront de l’acheter, bien des femmes y reconnaîtront une partie de leur histoire, beaucoup d’hommes y trouveront la leur toute entière, les jeunes gens y puiseront des leçons de sagesse, de retenue, de discrétion même ; et du produit de cette bizarre production tu payeras ton amende (p. 9-10).

    La page de titre de L’Anecdote du jour ne comporte pas de nom d’auteur. Mais plusieurs éléments du récit permettent de reconnaître Joseph Rosny : le narrateur évoque à plusieurs reprises son épouse « Caroline », il utilise la forme « P… r » pour effacer partiellement le nom de famille de celle-ci. L’épouse de Joseph Rosny s’appelait effectivement Caroline Perrier et elle était évoquée de la même manière dans Joseph et Caroline. Le narrateur dit aussi qu’il a été employé dans les bureaux de l’ex-ministre de la police Cochon, dans le seul passage du récit explicitement politique et historique. Cette information est utilisée contre lui par son adversaire au moment du procès. Accusé de royalisme, l’ancien ministre est l’une des nombreuses personnalités politiques emprisonnées après le coup d’État du 18 fructidor an V (4 septembre 1797, un peu plus d’un an avant la publication de L’Anecdote). L’adversaire du narrateur remarque que celui-ci a perdu son poste à cette occasion, suggérant à ses juges qu’il était lui aussi coupable de sympathies royalistes : « J’ai appris depuis qu’il avait poussé la noirceur jusqu’à se transporter lui-même chez les juges, et qu’il m’avait peint à leurs yeux comme un royaliste et un chouan, ennemi du gouvernement et de la république » (p. 33). C’est à l’occasion de cette accusation, fondée sur un élément connu de la vie de Joseph Rosny, que celui-ci fait dire à son narrateur : « Je fus toujours l’ami de mon pays, le partisan du gouvernement républicain et l’adversaire déclaré des lâches émigrés. Tels sont et tels furent toujours mes principes » (Ibid.).

    Le récit de sa mésaventure donne l’occasion à Rosny de faire une légère satire des institutions judiciaires et pénitentiaires. Le narrateur se donne le beau rôle et, à défaut de convaincre vraiment de son innocence, il met les rieurs de son côté. Rosny peut également séduire par les qualités d’observateur dont il fait une nouvelle fois la démonstration ici. Mais c’est surtout par sa structure que ce texte est remarquable : le récit principal est en effet redoublé par un récit secondaire, qui occupe une trentaine de pages, c’est-à-dire un peu moins d’un quart de l’ensemble. Au tribunal, le narrateur rencontre un « ancien camarade de collège », coupable d’assassinat, au sens que l’on donnait alors à ce terme : il a attaqué un rival au moyen d’une canne-épée et lui a blessé le bras. Le récit secondaire est une variante du récit principal : « Si vous fûtes victime de l’amitié, vous voyez en moi celle de l’amour ; c’est lui seul qui cause les larmes que vous me voyez répandre. Écoutez mon histoire, et pleurez avec moi » (p. 80). Dans les deux récits, un homme en attaque un autre, par jalousie. Mais alors que les passions sont absentes du récit principal, sinon peut-être la jalousie ridicule du mari qui se croit trompé, elles jouent le premier rôle dans le récit secondaire : le narrateur raconte son amour pour une belle veuve, d’abord heureux et passionné, puis sa jalousie terrible lorsque celle-ci le délaisse pour son meilleur ami, qu’il agresse. Tout est beaucoup plus romanesque dans ce deuxième récit, du nom de la femme aimée (« Sophie de Montclave ») jusqu’au ton employé et à la chute pathétique : malgré le pardon de l’ami qu’il a blessé et les soins du narrateur du récit principal, le héros malheureux meurt de chagrin dans sa prison. En dédoublant le récit principal par un récit au caractère fictionnel plus marqué, Rosny complique le cas judiciaire qu’il présente. Son double romanesque, plus coupable parce que plus passionné, suggère que les passions aussi sont dignes de l’intérêt et de la bienveillance du public. Touchés par sa sincérité et sa souffrance, ceux qui assistent au procès du second narrateur voudraient pouvoir le soustraire à la rigueur des lois. Peut-être Rosny avait-il plus qu’une « simple amitié » (p. 124) à se faire pardonner. Sans doute mettait-il en œuvre un dispositif littéraire particulièrement adapté aux questions politiques : pour revenir sur les passions de la Révolution et s’en défendre, il était préférable de passer par les détours multiples de la fiction.

    Le Journal typographique annonce que L’Anecdote du jour est publiée par le libraire Pigoreau, éditeur de Firmin et de plusieurs autres ouvrages de Rosny. L’exemplaire numérisé porte simplement la mention « Chez les marchands de nouveautés » qui était utilisée lorsque le libraire voulait cacher son nom. Cet ouvrage est particulièrement rare aujourd’hui. La seule bibliothèque qui en possède un exemplaire en France est la bibliothèque municipale du Havre. C’est en travaillant à une édition critique du roman Firmin ou le Jouet de la fortune que nous avons découvert son existence. Nous avons souhaité lire ce texte, puis le faire connaître. Que les bibliothécaires du Havre, qui ont numérisé le texte pour nous et qui nous permettent de le mettre en ligne, reçoivent l’expression de notre reconnaissance.

  • Créateur Rosny, Joseph (1771-1814)
  • Source [aucun texte]
  • Éditeur Chez les Marchands de nouveautés
  • Date 1798
  • Contributeur [aucun texte]
  • Droits Domaine public
  • Relation [aucun texte]
  • Format Fichier PDF, numérisation d’un ouvrage de 128 pages
  • Langue français
  • Type Texte
  • Identifiant [aucun texte]
  • Couverture [aucun texte]

Inventions de l’inconscient au xixe siècle

mer, 11/28/2018 - 17:06
  • Informations
  • Titre Inventions de l’inconscient au xixe siècle
  • Sujet Inconscient Psychisme
  • Description

    Le xixe siècle voit se développer les usages de l’adjectif (puis du substantif) « inconscient » et manifeste, avec l’exploration des profondeurs de la psyché, un intérêt renouvelé pour les phénomènes en-deçà de la conscience. Un des points d’aboutissement de ce renouvellement sera à la fin du siècle l’apparition de la psychanalyse. Un de ces points seulement, à inscrire dans une pluralité d’investigations des phénomènes situés hors du champ de la conscience : failles, marges, déboîtements, glissements qui ébranlent le sujet et sa présence au monde, appréhension d’un ailleurs et d’une altérité en soi.

    Ce programme de recherche interdisciplinaire a donné lieu à un colloque les 13 et 14 octobre 2017. Les actes de ce colloque ont été réunis par Claude Millet (PR, Université Paris Diderot) et Paolo Tortonese (PR, Université Sorbonne Nouvelle) et sont publiés progressivement ici ainsi que sur la page du Centre de ressources Jacques-Seebacher consacrée à ce programme de recherche.

    Vendredi 13 octobre 2017

    Université Paris-Diderot – Amphithéâtre Turing (Bâtiment Sophie Germain)

    9h30 : ouverture du colloque

    Session 1 

    Présidence Jacqueline Carroy

    9h45 - Andreas Mayer (Centre Alexandre Koyré ­– EHESS-CNRS-MNHN) :
    « Émergences de l’inconscient : éléments pour une histoire concrète des sciences du psychisme »

    10h15 - Philippe Artières (IIAC – CNRS/EHESS) :
    « L’hypothèse scripturaire »

    Session 2

    Présidence Florence Dumora

    11h15 - Jacqueline Carroy (Centre Alexandre Koyré – EHESS-CNRS-MNHN) :
    « Inconscients distraits au xixe siècle »
    11h45 - Marc Amfreville (VALE – Université Paris-Sorbonne) : « “Somnambulisme”, ou l’après-coup de la métaphore »

    Session 3 

    Présidence Paule Petitier

    14h30 - Juliette Vion-Dury (PLEIADE – Université Paris XIII) :
    « La fleur bleue de Novalis »
    15h - Yvon Le Scanff (CRP19 – Université Sorbonne Nouvelle) :
    « Philosophie de la nature et dialectique de l’inconscient »
    15h30 - Dr Pascal Pierlot (EPHE) :
    « Carl Gustav Carus : de l’inconscient absolu vers la conscience de soi »

    Session 4 

    Présidence Yvon Le Scanff 

    16h30 - Michel Imbert (LARCA – Université Paris-Diderot) :

    « Le mauvais esprit selon Poe (“The Imp of the Perverse”, “The Tell-Tale Heart”) »

    17h - Thomas Constantinesco (LARCA – Université Paris-Diderot – Institut universitaire de France) :
    « William James, Alice James et les abandons de la conscience »

    Samedi 14 octobre 2017

    Université Paris-Diderot – Salle Pierre Albouy (Les Grands Moulins)

    Session 5

    Présidence Anne-Emmanuelle Demartini 

    10h - Frédéric Brahami (CRH–EHESS) :
    « Naissance de l’inconscient dans la philosophie française du xixe siècle »

    10h30 - Nathalie Richard (CERHIO–CNRS–Le Mans Université) :
    « Waldemar Deonna, l’art préhistorique et l’inconscient »

    Session 6

    Présidence Nicole Edelman 

    11h30 - Stéphanie Genand (CEREDI – Université de Rouen) :
    « Passions-pulsions : l’histoire à l’école de l’irrationnel (1789-1816) dans l’œuvre de Germaine de Staël »

    12h - Romain Enriquez (Université Paris-Sorbonne) : 
    « L’inconscient au jour le jour : le Journal d’Amiel (1839-1881) »

    Session 7 

    Présidence Juliette Vion-Dury

    14h30 - Ugo M. Olivieri (Università Federico II Napoli) :
    « Parapsychologie et personnage dans le roman du xixe siècle »

    15h - Fanny Audibert (CRP19 – Université Sorbonne Nouvelle) :
    « Les Formes de l’inconscient chez Zola »

    15h30 - Henri Scepi (CRP19 – Université Sorbonne Nouvelle) :
    « Les usages de l’inconscient dans la poétique de Jules Laforgue »

    Session 8

    Présidence Nathalie Richard

    16h30 - Nicole Edelman (Université Paris-Nanterre) :
    « Somnambulisme magnétique et en deçà de la conscience : le rôle des femmes dans le processus de découverte de l’inconscient

    17h - Florence Dumora (Université Paris-Diderot) :
    « L’inconscient-rébus chez Maury, Hervey de Saint-Denys et Maurisset »

    17h30 - Régine Plas (Centre Alexandre Koyré–EHESS-CNRS-MNHN) :
    « A Symposium on the Subconscious » (1907) : l’inconscient d’avant Freud ? »

  • Créateur Claude Millet et Paolo Tortonese (Textes réunis par)
  • Source [aucun texte]
  • Éditeur Centre de ressources Jacques-Seebacher Secrétariat éditorial : Cécile Brémon
  • Date 2018 (28 novembre, première mise en ligne) 2017 (13 & 14 octobre, colloque)
  • Contributeur Marc Amfreville
  • Droits [aucun texte]
  • Relation [aucun texte]
  • Format [aucun texte]
  • Langue [aucun texte]
  • Type [aucun texte]
  • Identifiant [aucun texte]
  • Couverture [aucun texte]

La Bande noire

ven, 09/28/2018 - 14:08
  • Informations
  • Titre La Bande noire
  • Sujet dix-neuvième siècle Histoire vandalisme ruines roman sentimental
  • Description Table des matières



      À propos de cette édition

      Introduction
          Un roman de l’Histoire ? Usage en trompe-l’œil et poétique de l’intime
          Les modèles génériques : du roman au théâtre, de l’imitation à la confusion
          Les sciences dans La Bande noire : modèle romanesque et fertilité poétique

      La Femme grenadier
          Préface
          Tome I
          Tome II

      Aperçu de la réception

      Index des noms de personnes

      Index des noms de lieux

    Consulter le livre en ligne (page HTML) Télécharger le livre numérique (format ePub) Vous pouvez lire ce livre numérique (format ePub) sur une liseuse, une tablette ou un ordinateur. Sur les appareils Apple, vous pouvez utiliser le logiciel pré-installé iBooks. Sur les ordinateurs utilisant un autre système d'exploitation (Windows, Linux), vous pouvez utiliser le logiciel gratuit Calibre, téléchargeable au lien suivant : https://calibre-ebook.com/download. Sur les tablettes et smartphones Android, vous pouvez utiliser le logiciel gratuit FBReader, téléchargeable depuis Google Play. Vous pouvez lire cet ePub sur tous types de liseuses électroniques, sauf sur les liseuses Kindle qui ne supportent que le format Mobi.
  • Créateur Jules David
  • Source Édition critique sur la plateforme collaborative d'édition critique Planète :
    https://pcec.app.univ-paris-diderot.fr/corpus/1
  • Éditeur Université Paris Diderot
  • Date 2018 (mise en ligne de l'édition critique) 1837 (édition originale)
  • Contributeur Vincent Bierce Margot Favard Magalie Myoupo Yohann Ringuedé
  • Droits
    Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0).
  • Relation [aucun texte]
  • Format Livre numérique au format ePub
  • Langue Français
  • Type « Publications du centre Jacques-Seebacher »
  • Identifiant 9782744202018 (ISBN/EAN) 10.25665/upd-bibnum-seebacher0003/2018 (DOI)
  • Couverture [aucun texte]
bande_noire.epub

Histoire des études universitaires dix-neuviémistes I

mer, 09/19/2018 - 11:44

Le Triangle des approches critiques 2017-2018

mer, 09/12/2018 - 15:05
  • Informations
  • Titre Le Triangle des approches critiques 2017-2018 Lectures des Maîtres sonneurs de George Sand
  • Sujet [aucun texte]
  • Description

    Olivier Bara (Université de Lyon II),

    « Les premiers pas de Sand folkloriste et ethnographe : le “laboratoire” Mouny-Robin (1841) et ses leçons pour Les Maîtres sonneurs »

    Jean-Marie Privat et Marie-Christine Vinson (Université de Lorraine, Metz),

    « ... c'est là que le monde commence »

    Paule Petitier (Université Paris-Diderot),

    « Politique et anthropologie de la forêt »

    Jacques-David Ebguy (Université Paris-Diderot),

    « Une “oasis fictive” ? Récit et espace(s) dans Les Maîtres sonneurs »

    Olivier Ritz (Université Paris-Diderot),

    « Une éducation à la campagne : politique des Maîtres sonneurs »

    François Vanoosthuyse (Université de Rouen),

    « Contacts de langues dans Les Maîtres sonneurs »

    Éléonore Reverzy (Université de la Sorbonne nouvelle),

    « L’invention du Berry. Lecture des Maîtres sonneurs » Articles issus de la journée d'études du mardi 22 mai 2018, organisée par le CRP19 et le Triangle critique et qui s'est tenue à la Maison de la recherche de la Sorbonne nouvelle.

    Le « triangle des approches critiques » est un programme de réflexion et de dialogue sur la littérature du xixe siècle qui réunit pour l'heure des chercheurs du CERILAC de l’Université Paris Diderot (Jacques-David Ebguy, Paule Petitier...), du CREM de l’Université de Lorraine (Jean-Marie Privat, Marie Scarpa, Marie-Christine Vinson…), de l’Université Sorbonne Nouvelle (Eléonore Reverzy), et de l’Université de Rouen (François Vanoosthuyse). Le « groupe » se propose de lire les œuvres littéraires avec l'ethnologie, la sociologie, l’Histoire, la psychanalyse ou encore la philosophie.

    L’objectif est triple : il s’agit d’abord, en confrontant différentes approches des textes (sociocritique, ethnocritique, psychocritique…), de manifester leurs vertus cognitives et, en même temps, de réfléchir à leurs limites respectives et à leur possible articulation. La visée est aussi critique : la sollicitation, la mobilisation des sciences humaines et de la philosophie peut permettre d’avancer de nouvelles interprétations de grands textes romanesques et d’en aborder des aspects peu étudiés jusqu’alors. Au-delà de la volonté de « frotter » la littérature à des discours, des savoirs, des cadrages conceptuels qui lui sont extérieurs, le travail d’analyse des textes (dimension herméneutique) et la rencontre des méthodes (dimension théorique) conduisent à dégager la pensée propre (de l’Histoire, du social, de l’existence humaine…) des œuvres, la manière dont elles répondent, comme textes littéraires, à des questions ethnologiques, psychanalytiques, sociologiques ou historiographiques.

    Dans une configuration qui laisse une large place aux échanges et aux débats, le « Triangle des approches critiques » propose donc une Journée d’études annuelle autour d’une œuvre. La première rencontre, portant sur La Fortune des Rougon, s’est tenue le mercredi 10 février 2016. La deuxième rencontre, autour de La Vieille Fille de Balzac, s’est tenue le jeudi 23 mars 2017. La troisième séance, portant sur Les Maîtres sonneurs de George Sand, s’est tenue le mardi 22 mai 2018.
  • Créateur Jacques-David Ebguy (Textes réunis par)
  • Source [aucun texte]
  • Éditeur [aucun texte]
  • Date 2018 (première mise en ligne)
  • Contributeur Éléonore Reverzy
  • Droits [aucun texte]
  • Relation Vous pouvez consulter et télécharger les articles publiés ici sur la page consacrée au séminaire annuel du Triangle des approches critiques du site du centre de ressources Jacques-Seebacher.
  • Format [aucun texte]
  • Langue [aucun texte]
  • Type [aucun texte]
  • Identifiant [aucun texte]
  • Couverture [aucun texte]

La Femme grenadier

mar, 03/20/2018 - 12:04
  • Informations
  • Titre La Femme grenadier Édition critique sous la direction d’Olivier Ritz
  • Sujet Révolution française Roman Féminisme Dix-neuvième siècle Éducation Femmes écrivains Égalité
  • Description Table des matières



      À propos de cette édition

      Préface
          Gacon-Dufour et La Femme grenadier
          La Révolution dans le roman
          L’engagement républicain
          L’héritage des Lumières
          La cause des femmes

      Chronologie

      Bibliographie
          Édition originale
          Études

      Frontispice

      La Femme grenadier

    Consulter le livre en ligne (page HTML) Télécharger le livre numérique (format ePub)

    Vous pouvez lire ce livre numérique (format ePub) sur une liseuse, une tablette ou un ordinateur. Sur les appareils Apple, vous pouvez utiliser le logiciel pré-installé iBooks. Sur les ordinateurs utilisant un autre système d'exploitation (Windows, Linux), vous pouvez utiliser le logiciel gratuit Calibre, téléchargeable au lien suivant : https://calibre-ebook.com/download.
    Sur les tablettes et smartphones Android, vous pouvez utiliser le logiciel gratuit FBReader, téléchargeable depuis Google Play.
    Vous pouvez lire cet ePub sur tous types de liseuses électroniques, sauf sur les liseuses Kindle qui ne supportent que le format Mobi.
  • Créateur Marie Armande Jeanne Gacon-Dufour
  • Source Édition originale sur Gallica :
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5720842b Établissement du texte sur Wikisource : https://fr.wikisource.org/wiki/La_Femme_grenadier Édition critique sur la plateforme collaborative d'édition critique Planète :
    https://pcec.app.univ-paris-diderot.fr/corpus/4
  • Éditeur Université Paris Diderot
  • Date 2018 (mise en ligne de l'édition critique) 1801 (édition originale)
  • Contributeur Olivier Ritz (Sous la direction de) Victoire Bech Clémentine Brengel Alexandra Henry Chloé Thevret Lothaire Berthier Joey Attia Katia Makedonski Papa Abdoulfatah Nardat
  • Droits [aucun texte]
  • Relation [aucun texte]
  • Format Livre numérique au format ePub
  • Langue Français
  • Type « Publications du centre Jacques-Seebacher »
  • Identifiant 9782744202001 (ISBN/EAN) 10.25665/upd-bibnum-seebacher0002/2018 (DOI)
  • Couverture [aucun texte]
femme_grenadier.epub

Causes secrètes de la révolution des 9 et 10 thermidor

lun, 09/04/2017 - 14:01
  • Informations
  • Titre Causes secrètes de la révolution des 9 et 10 thermidor Édition critique sous la direction d'Olivier Ritz
  • Sujet Révolution 27-28 juillet 1794 (9 et 10 Thermidor an II) Chute de Robespierre
  • Description Table des matières

        À propos de cette édition
       
        Présentation
            Dans la grande histoire
            Un parcours
            Un accusé
            Un homme de lettres
            
        Bibliographie
            Éditions du texte
            Traduction en allemand
            Longue citation d'un extrait du texte
            Études

        Causes secrètes de la révolution du 9 au 10 Thermidor
            Avertissement
            Causes secrètes de la révolution du 9 au 10 Thermidor Consulter le livre en ligne (page HTML)
    Télécharger le livre numérique (format ePub)

    Vous pouvez lire ce livre numérique (format ePub) sur une liseuse, une tablette ou un ordinateur.
    Sur les appareils Apple, vous pouvez utiliser le logiciel pré-installé iBooks.
    Sur les ordinateurs utilisant un autre système d'exploitation (Windows, Linux), vous pouvez utiliser le logiciel gratuit Calibre, téléchargeable au lien suivant : https://calibre-ebook.com/download.
    Sur les tablettes et smartphones Android, vous pouvez utiliser le logiciel gratuit FBReader, téléchargeable depuis Google Play.
    Vous pouvez lire cet ePub sur tous types de liseuses électroniques, sauf sur les liseuses Kindle qui ne supportent que le format Mobi.
  • Créateur Joachim Vilate
  • Source Édition originale sur Gallica :
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k41180s
    Édition critique sur la plateforme collaborative d'édition critique Planète :
    https://pcec.app.univ-paris-diderot.fr/corpus/3
  • Éditeur Université Paris Diderot
  • Date 2017 (mise en ligne de l'édition critique) 1794 (édition originale)
  • Contributeur Olivier Ritz (Sous la direction de) Théau Berthelot Laure Deval Lisa Le Goff Corentin Leroux Élise Martin de la Brière Tatiana Moisson Marine Roulleau Claire Simonet Olivia Solda Élisabeth Stempak Benjamin Tramoni
  • Droits [aucun texte]
  • Relation [aucun texte]
  • Format Livre numérique au format ePub
  • Langue Français
  • Type « Publications du centre Seebacher »
  • Identifiant 9782744201998 (ISBN/EAN)
  • Couverture [aucun texte]
causes_secretes.epub

Carnet d'adresses 3 de Charles Du Bos

lun, 08/28/2017 - 21:33
  • Informations
  • Titre Carnet d'adresses 3 de Charles Du Bos
  • Sujet Charles Du Bos Carnet Adresse XXe siècle France
  • Description Il s'agit du troisième carnet d'adresses de Charles Du Bos qui a été donné au centre de ressources Jacques-Seebacher. Le premier carnet a été numérisé et est disponible sur la bibliothèque numérique. Le deuxième carnet sera a numérisé ultérieurement.
  • Créateur Charles Du Bos
  • Éditeur Centre de ressources Jacques-Seebacher Laboratoire Pléiade Paris 13
  • Date XXe siècle
  • Contributeur Numérisation réalisée dans le cadre d'un stage effectué (mai-juin 2017) par Aminatou Sow, Master en Bibliothéconomie, Archivistique et Patrimoine Numérique (université Paris 13).
  • Format 16 cm (largeur) x 20 cm (longueur) x 1 cm (épaisseur) 144 pages dont 123 pages vierges
  • Langue Allemand
  • Type Carnet d'adresses

Fonds Charles Du Bos

ven, 06/23/2017 - 13:48
  • Informations
  • Titre Fonds Charles Du Bos
  • Sujet Ce fonds composite comprend de nombreux documents pouvant intéresser les chercheurs qui travaillent sur Charles Du Bos. La série complète des Journaux, annotés directement par Madge Mouton, peuvent constituer une source précieuse notamment en comparant avec les copies des manuscrits conservées à la bibliothèque Jacques Doucet. Le fonds contient également de nombreuses correspondances, tenues avec des proches et des personnalités célèbres comme André Gide, Paul Claudel ou Marcel Proust. Le fonds contient par ailleurs de nombreux articles et coupures de presse parlant de Charles Du Bos. Le fonds est également constitué de nombreuses notes, soit de Charles Du Bos lui-même, soit de chercheurs à propos de Charles Du Bos. Enfin, le fonds contient des documents qui peuvent renseigner à la fois sur l'organisation et le contenu intellectuel des décades de Pontigny.
  • Description Instrument de recherche du fonds Charles Du Bos qui a été donné à la bibliothèque Jacques Seebacher
  • Créateur Charles Du Bos Madge Mouton Michèle Leleu Béatrice Didier
  • Éditeur Centre de ressources Jacques-Seebacher Laboratoire Pléiade Paris 13
  • Date Dates extrêmes : 1904-2016
  • Contributeur Instrument de recherche réalisé dans le cadre d'un stage d'archivistique (mai-juin 2017) par Vincent Creff (université Paris 13)
  • Format 2 mètres linéaires
  • Langue Français, anglais, italien, allemand
  • Type Fonds d'archives
  • Identifiant CDB1-167

Carnet d'adresses 1 de Charles Du Bos

ven, 06/23/2017 - 11:31
  • Informations
  • Titre Carnet d'adresses 1 de Charles Du Bos
  • Sujet Charles Du Bos Carnet Adresse XXe siècle France
  • Description Il s'agit ici d'un des trois carnets d'adresses de Charles Du Bos qui ont été donnés au centre de ressources Jacques-Seebacher. Les deux autres carnets seront à numériser ultérieurement.
    • Carnet d'adresses 1 Du Bos
    • Index des noms carnet d'adresses 1 Du Bos
    • Annexe 1
    • Annexe 2
    • Annexe 3
    • Annexe 4
    • Index des noms annexes carnet d'adresses 1 Du Bos
  • Créateur Charles Du Bos
  • Éditeur Centre de ressources Jacques-Seebacher Laboratoire Pléiade Paris 13
  • Date XXe siècle
  • Contributeur Numérisation réalisée dans le cadre d'un stage effectué (mai-juin 2017) par Aminatou Sow, Master en Bibliothéconomie, Archivistique et Patrimoine Numérique (université Paris 13).
  • Format 16 cm (largeur) x 20 cm (longueur) x 2,3 cm (épaisseur) 168 pages dont 77 pages vierges
  • Langue Français
  • Type Carnet d'adresses

L'Histoire épitaphe

lun, 05/15/2017 - 15:56

Les archives au xixesiècle. Nouveaux partages, nouveaux usages

lun, 05/15/2017 - 15:39

« La question de l’origine chez les historiens français du XIXe siècle », Littérature et Nation, n°9 de la 2e série

ven, 03/03/2017 - 16:32
  • Informations
  • Titre « La question de l’origine chez les historiens français du XIXe siècle », Littérature et Nation, n°9 de la 2e série
  • Sujet Revue d'histoire des représentations littéraires et
    artistiques
  • Description Sommaire
    • PRÉSENTATION...........................................................................................3
    • Christine POUZOULET — Fauriel et la question de Dante : des origines d’une langue littéraire nationale....................................................9
    • Paule PETITIER — Les Origines du droit français de Michelet..............31
    • Jean-Louis BACKÈS — Nos ancêtres les Gaulois selon Henri Martin...61
    • Bernard PELOILLE — A propos de la question des origines dans la pensée d’Edgar Quinet.................................................................................71
    • Pierre CITTI — La double vision de Fustel de Coulanges (sur La Cité antique).................................................................................................87
    • Eric PELLET — Chapitre premier. Première Leçon... Aspects rhétoriques du discours sur les origines dans les manuels d’histoire de la IIIe République.......................................................................................111
    • Marie-Claire ROBIC — De la distribution à la disposition ou la France matricielle (sur Vidal de la Blache)...........................................153
  • Créateur Équipe de recherche « Histoire de l'intelligence européenne des Lumières à nos jours », sous la direction de Pierre Citti,
    avec le concours du Conseil Scientifique de l’Université de Tours
  • Éditeur Publication de l’Université François-Rabelais, Tours
  • Date 1992 (mars)
  • Contributeur Comité de rédaction : Jacques Body. Pierre Citti, Jean Marie Goulemot, Maurice Penaud, Jean-Louis Backès Secrétariat de rédaction : Christiane Citti Numéro préparé par Paule Petitier
  • Format 191 pages
  • Identifiant ISSN 1146-2698

« 1889… Le premier centenaire de la Révolution », Littérature et Nation, n°3 de la 2e série

ven, 03/03/2017 - 16:20
  • Informations
  • Titre « 1889… Le premier centenaire de la Révolution », Littérature et Nation, n°3 de la 2e série
  • Description Sommaire
    • Jean Marie GOULEMOT — 1889, pourquoi ?.........................................3
    • Jean M. GOULEMOT, Pascal ORY — 1889 : l’année festive.............13
    • Maurice PENAUD — Quelques réflexions sur Edmond de Goncourt....l9
    • Georges BENREKASSA — Les Déracinés : Barrès, les Lumières, et l’énergie nationale........................................................................53
    • Annie PETIT — Renan ou la commémoration révolutionnaire à rebours : idéaliser, dépasser, oublier.........................................65
    • Charles COUTEL — Compayré, lecteur de Condorcet..........................83
    • Guy TEISSIER — Le Régicide : un fantasme révolutionnaire de Giraudoux... ou les suites imaginaires de 1889......................99
    • Gian Paolo ROMAGNANI — Le premier centenaire de la Révolution française en Italie..........................................................................109
    • Beatrix WREDE-BOUVIER — Révolution française et mouvement ouvrier allemand. L’héritage de la Révolution française dans le mouvement ouvrier allemand du XIXe siècle...................123
    • Jonathan WEISS — Le centenaire de la Révolution française dans la presse américaine.....................................................................135
  • Créateur Groupe de recherche interuniversitaire
    « Littérature et nation », sous la direction de Jean Marie Goulemot, avec le concours du Conseil Scientifique de l’Université de Tours
  • Éditeur Publication de l’Université de Tours
  • Date 1990 (septembre)
  • Contributeur Comité de rédaction : Jacques Body, Pierre Citti, Maurice Penaud Secrétariat de rédaction : Christiane Citti
  • Identifiant ISSN 1146-2698

« L’Idée impériale en Europe » (1870-1914), Littérature et Nation, n°13 de la 2e série

ven, 03/03/2017 - 14:23
  • Informations
  • Titre « L’Idée impériale en Europe » (1870-1914), Littérature et Nation, n°13 de la 2e série
  • Sujet Revue d'histoire des représentations littéraires et artistiques
  • Description Sommaire
    • Manfred STARKE — Tendances conservatrices et progressistes dans les rapports de Théophile Gautier avec le Second Empire...........3
    • Pierre MICHEL — Octave Mirbeau et l’Empire......................................19
    • Pierre-Jean DUFIEF — Le roman colonial, une apologie du déracinement ?.............................................................................43
    • Pierre BENARD — Maurice Barrès devant le choc des impérialismes français et britannique................................................................55
    • Michel LEYMARIE — Jérôme et Jean Tharaud : Dingley, l’illustre écrivain et l’impérialisme anglais..............................................69
    • Claude FOUCART — Guillaume II et l’art................................................85
    • Jean B. NEVEUX — Ecrivains allemands et idée impériale. 1888-1918. L’Empereur ou le Reich ? ..........................................................97
    • Ecaterina CLEYNEN-SERGHIEV — L’idée impériale dans l’oeuvre de Mihai Eminescu (1850-1889), le poète national roumain ....141
    • Serge DURET — La dénonciation de l’impérialisme européen dans Le Temps viendra de Romain Rolland...................................161
    • André GUYON — L’unanimisme ou l’Empire sublimé ......................187
  • Créateur Équipe de recherche « Histoire de l’intelligence européenne des Lumières à nos jours », sous la direction de Pierre Citti, avec le concours du Conseil Scientifique de l'Université de Tours
  • Éditeur Publication de l’Université François-Rabelais, Tours
  • Date 1994
  • Contributeur Comité de rédaction : Jacques Body. Pierre Citti, Jean Marie Goulemot, Maurice Penaud, Jean-Louis Backès Secrétariat de rédaction : Christiane Citti
  • Format 210 pages
  • Identifiant ISSN 1146-2698

« La culture d'Anatole France » (I), Littérature et Nation, n°11 de la 2e série

ven, 03/03/2017 - 11:31
  • Informations
  • Titre « La culture d'Anatole France » (I), Littérature et Nation, n°11 de la 2e série
  • Sujet Revue d'histoire des représentations littéraires et
    artistiques
  • Description Sommaire
    • PRÉSENTATION...........................................................................................3
    • Marie-Claire BANCQUART — Anatole France et la bibliothèque...........5
    • Michel AUTRAND — La culture théâtrale d’Anatole France..................15
    • Wolfgang ASHOLT — Anatole France auteur de théâtre..........................31
    • Pierre DUFIEF — Anatole France et la culture populaire........................45
    • Colette HÉLARD-COSNIER — Anatole France et le Journal de Marie Bashkirtseff..............................................................................................63
    • Yves TADIÉ — Proust et France ................................................................75
    • Ecaterina CLEYNEN-SERGHIEV — La réception d’Anatole France en Roumanie................................................................................................93
    • Jean Marie GOULEMOT — Anatole France illustré................................111
    • Anatole FRANCE — Préface au catalogue d’Exposition d’ouvrages peints, dessinés ou gravés par Th.-A. Steinlen...............................125
  • Créateur Équipe de recherche « Histoire de l’intelligence européenne des Lumières à nos jours », sous la direction de Pierre Citti, avec le concours du Conseil Scientifique de l'Université de Tours
  • Éditeur Publication de l’Université François-Rabelais, Tours
  • Date 1993 (mars)
  • Contributeur Comité de rédaction : Jacques Body, Pierre Citti, Jean Marie Goulemot, Maurice Penaud, Jean-Louis Backès Secrétariat de rédaction : Christiane Citti
  • Format 138 pages
  • Identifiant ISSN 1146-2698

« Mythes, musique, poésie. Dom Juan - Faust », Littérature et Nation, n°10 de la 2e série

ven, 03/03/2017 - 11:13
  • Informations
  • Titre « Mythes, musique, poésie. Dom Juan - Faust », Littérature et Nation, n°10 de la 2e série
  • Sujet Revue d'histoire des représentations littéraires et
    artistiques
  • Description Sommaire
    • PRÉSENTATION.........................................................................................2
    • Maurice MOLHO —Deux histoires de Don Juan.....................................3
    • Pierre NAUDIN — Le temps de la séduction, le temps de la conversion. A propos d’une réplique du Dom Juan de Molière....................19
    • Jean-Louis BACKÈS — Le mythe de Mozart chez quelques romantiques......................................................................................31
    • Bruno MOYSAN — Les Réminiscences de Don Juan de F. Liszt (1841) : fantaisie romantique ou expression d’un mythe ?..................41
    • Laurine QUETIN — De Bertati à Da Ponte, ou l’évolution d’un livret sur Don Giovanni.....................................................................................57
    • Jean-Michel VACCARO — Le Don Giovanni de Mozart-Da Ponte : un modèle pour The Rake’s Progress de Stravinsky-Auden............69
    • Michelle BIGET — La quête faustienne dans la musique romantique et post-romantique...........................................................................83
    • Sophie LUCET — Faust, héros fin-de-siècle ? Aspects de Faust dans le théâtre symboliste à la fin du XIXe siècle en France................99
    • Jean-Louis BACKÈS — L’Ange radieux.................................................119
    • Guy GOSSELIN — Entre le Puppenspiel et Marlowe : le Faust de Busoni..............................................................................................131
    • Pierre Albert CASTANET — Le Faust de Faust. A propos de l’univers scénique de Votre Faust de Butor/Pousseur................................141
  • Créateur Équipe de recherche « Histoire de l’intelligence européenne des Lumières à nos jours », sous la direction de Pierre Citti, avec le concours du Conseil Scientifique de l'Université de Tours
  • Éditeur Publication de l’Université François-Rabelais, Tours
  • Date 1993
  • Contributeur Comité de rédaction : Jacques Body, Pierre Citti, Jean Marie Goulemot, Maurice Penaud, Jean-Louis Backès Secrétariat de rédaction : Christiane Citti
  • Format 165 pages
  • Identifiant ISSN 1146-2698